Les aides Agefiph

Aide à la reprise d'un emploi

Aide forfaitaire à la création d'activité
  • Prestation individualisée de conseil et d'accompagnement du porteur de projet, et prestation de suivi de l'entreprise créée, réalisés par des prestataires-conseil spécialisés, sélectionnés par l'Agefiph
  • Participation au financement d'une Formation à la gestion dans la limite de 250 heures
  • Aide financière forfaitaire d'un montant de 5 000 € (Apport personnel de 1 500 € minimum et recherche de cofinancements demandés)
Trousse Première assurance

Financement d'une Micro-assurance dite « Trousse de Première Assurance » pendant 2 ans (Assurance « multirisques professionnels », Prévoyance, Complémentaire santé)

Epape (Enveloppe Ponctuelle d'Aide Personnalisée)

Aide d'un montant maximum de 400€ mobilisable par tranche de 100€. L'objectif est de lever les obstacles financiers susceptibles de constituer des freins à l'avancement des projets des personnes compte-tenu de la précarité de leur situation.

Attention : Cette aide est prescrite uniquement sur décision de votre conseiller Cap emploi, sur critères sociaux. Pour connaitre les critères d'éligibilité à cette aide, merci de prendre contact avec votre conseiller Cap emploi.

Aide à l'incitation au recrutement

Aide au contrat en alternance : Apprentissage et professionnalisation

Toute personne handicapée bénéficiaire de l'Art. L5212-13 du code du travail embauchée en contrat de professionnalisation d'au moins 6 mois et d'une durée hebdomadaire supérieure ou égale à 24 heures peut bénéficier d'une aide financière.

  • Si le salarié est âgé de moins de 26 ans (25 ans révolus) : 1 000 €.
  • Si le salarié est âgé de 26 à 44 ans (44 ans révolus) : 2 000 €.
  • Si le salarié est âgé de 45 ans et plus : 3 000 €.

L'âge du bénéficiaire est apprécié à la date du début de l'exécution du contrat.

L'objectif est de développer l'accès aux contrats en alternance en attribuant une aide forfaitaire visant à couvrir les frais inhérents à l'entrée en contrat en alternance (déplacement, hébergement, malette pédagogique...)

Aide à la compensation du handicap

Aide aux Déficients Visuels - bloc-notes et plage tactile Braille

Un forfait de 5.000 € pour l'acquisition d'un bloc-notes Braille.
Un forfait de 3.000 € pour l'acquisition d'une plage tactile.

L'objectif est de compenser le handicap des personnes déficientes visuelles utilisant un bloc-notes Braille ou une plage tactile Braille.

Financement :

  • d'un bloc-notes Braille ou d'une plage tactile Braille,
  • et du temps de formation éventuel à l'utilisation du matériel, dès lors que le coût du matériel cumulé à celui de la formation est au moins équivalent au montant de l'aide.
Aide aux Déficients Visuels - matériel non Braille

Un forfait de 1.500€

L'objectif est de compenser le handicap des personnes déficientes visuelles utilisant du matériel non Braille.

Financement :

  • de solutions techniques non Braille et compensatoires de la déficience visuelle (loupe, logiciel d'agrandissement de texte, etc.),
  • du temps de formation éventuel à l'utilisation du matériel, dès lors que le coût du matériel cumulé à celui de la formation est au moins équivalent au montant de l'aide.
Aide aux Déficients Auditifs - prothèse(s) auditive(s)

Un forfait de 800 € pour une prothèse.
Un forfait de 1.600 € pour deux prothèses.

L'aide concerne toutes les personnes relevant l'une des situations suivantes :

  • demandeur d'emploi inscrit ou non à Pôle emploi en recherche active d'emploi et détenteur d'une promesse d'embauche,
  • stagiaire de la formation professionnelle (dont stagiaire de CRP, sous condition),
  • étudiant en stage obligatoire dans le cadre du cursus d'enseignement supérieur,
  • salarié d'un employeur éligible à l'Agefiph,
  • travailleur indépendant.

L'objectif de l'aide est de compenser le handicap des personnes déficientes auditives utilisant un appareillage auditif.

Aide à l'aménagement d'un véhicule

Un plafond équivalent à 50% du coût de l'aménagement dans la limite de 9.000 €.

L'aide concerne toutes les personnes relevant l'une des situations suivantes :

  • à demandeur d'emploi inscrit ou non à Pôle emploi en recherche active d'emploi et détenteur d'une promesse d'embauche,
  • étudiant en stage obligatoire dans le cadre du cursus d'enseignement supérieur,
  • salarié d'une entreprise éligible à l'Agefiph,
  • travailleur indépendant.

Financement des équipements adaptés à installer sur un véhicule individuel utilisé pour transporter la personne.

Aide à l'aménagement d'un véhicule avec acquisition

Un plafond de 10.000€ pour toute personne relevant de l'une des situations suivantes :

  • demandeur d'emploi inscrit ou non à Pôle emploi en recherche active d'emploi et détenteur d'une promesse d'embauche,
  • étudiant en stage obligatoire dans le cadre du cursus d'enseignement supérieur,
  • salarié d'une entreprise éligible à l'Agefiph (dont salarié dans une SIAE),
  • travailleur indépendant.

L'objectif est de permettre à une personne handicapée de se déplacer au moyen d'un véhicule.

Aide ponctuelle aux trajets

Plafond de 4.000€. Toute personne handicapée relevant d'une des situations suivantes :

  • demandeur d'emploi inscrit ou non à Pôle emploi en recherche active d'emploi,
  • stagiaire de la formation professionnelle,
  • étudiant en stage obligatoire dans le cadre du cursus d'enseignement supérieur,
  • salarié d'une entreprise éligible à l'Agefiph (dont salarié dans une SIAE),
  • travailleur indépendant.

L'objectif est de compenser le handicap d'une personne dont les contre-indications médicale ne permettent pas l'usage des transports en commun.

Financement ponctuel de toute prestation permettant à la personne d'effectuer des trajets

Aide au surcoût du permis de conduire

Un forfait de 1.000 € mobilisable dès lors que le montant du surcoût est au moins équivalent au montant du forfait. Cette aide s'adresse à toute personne relevant d'une des situations suivantes :

  • demandeur d'emploi inscrit ou non à Pôle emploi, en recherche active d'emploi,
  • étudiant en stage obligatoire dans le cadre du cursus d'enseignement supérieur,
  • salarié d'une entreprise éligible à l'Agefiph.

L'objectif de l'aide est de permettre la mobilité des personnes handicapées dont le projet professionnel nécessite la détention du permis de conduire et dont le handicap génère des adaptations.

Financement du surcoût généré par les adaptations du permis de conduire, tel que :

leçons supplémentaires

adaptations techniques

Aide à la formation

Formation individuelle : parcours vers l'emploi

Le montant de l'aide est fonction des cofinancements prévus ou obtenus au titre des dispositifs mobilisables dans le droit commun. Il peut être équivalent à 100 % du coût pédagogique de la formation si aucun autre financement ne peut être mobilisé.

Toute personne handicapée bénéficiaire de l'Art. L 5212-13 du code du travail : L'objectif de l'aide est de permettre à une personne handicapée d'acquérir les compétences nécessaires à un accès durable à l'emploi. Il peut s'agir :

  • d'actions de mobilisation ou de remise à niveau,
  • d'actions pré qualifiantes ou qualifiantes,
  • d'actions certifiantes ou diplômantes.

Contenu de l'aide :

  • Financement des coûts pédagogiques et le cas échéant de la protection sociale dans le cadre des formations individuelles non rémunérées par l'Agefiph,
  • Financement des coûts pédagogiques et de la rémunération dans le cadre des formations individuelles rémunérées par l'Agefiph.

L'accès aux formations individuelles rémunérées par l'Agefiph est privilégié pour les demandeurs d'emploi non indemnisés.

Attention : Le montage du dossier et le traitement de la demande de subvention nécessite un délai de 2 mois. La date de début de la formation doit donc respecter ce délai. De plus, l'aide n'est pas rétroactive, la demande ne peut en aucun cas être formulée après le début de la formation.

 

 
© 2013 - Cap Emploi Essonne 91 - Tous droits réservés - Mentions légales - Plan du site - Réalisation Planète Communication - propulsé par E-majine